La recherche vocale et son implication sur le SEO

La Recherche Vocale

La recherche vocale n’est pas quelque chose de nouveau, néanmoins avec la multiplication des assistants vocaux sur smartphone, PC et enceintes connectées ce marché tend à être bouleversé.  Qu’on parle de Siri pour Apple, de Cortana pour Microsoft, de Google et Google Home et maintenant d’Alexa pour Amazon ; il est évident que les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) se sont pleinement engouffrés dans le marché.

S’il y a 10 ans encore la recherche vocale balbutiait avec une reconnaissance vocale approximative et pas toujours efficace, aujourd’hui la technologie a changé. Ces récents progrès combinés aux foisonnements des assistants vocaux contribuent à un marché de la recherche vocale en pleine effervescence.

La recherche vocale en France - Référencement naturel  La recherche vocale en France - Référencement naturel

La recherche vocale en France

En France, jusqu’à présent, les études sur la recherche vocale étaient inexistantes contrairement au monde anglophone. Un problème enfin résolu grâce à une première publication d’étude statistique sur l’usage de la recherche vocale dans l’hexagone présentée par la société Search Foresigh. Cette étude, effectuée par téléphone, a été réalisé sur un panel de 1013 individus de 18 ans et plus et disposant d’un accès à internet. Plusieurs informations découlent de l’utilisation de la recherche vocale par les Français et nous allons approfondir plusieurs points.

Aujourd’hui, même si 81% des Français connaissent les assistants vocaux et que 61% les utilisent, il y a encore un certain brouillard sur les différents assistants existants. En effet, Google assistant (Google + google Home) reste le plus connu des assistants vocaux (36%) et le plus utilisé (32%), néanmoins, les Français ont tendance à les confondre et ne pas discerner leurs différences (tendance différente auprès des milléniales qui ont une meilleure connaissance).

On notera que l’utilisation de la recherche vocale se fait principalement via les smartphones (44%). Une utilisation fréquente pour 46% des usagers et principalement liée à des requêtes simples ; recherches météo, pilotage de musique ou rédaction de message.

Certaines actions plus confidentielles ne sont pas encore rependues, comme celles impliquant un achat. En outre, seulement 13% des Français ne disposant pas d’enceinte connectée veulent s’équiper. Cela peut-être facilement expliqué par une peur de ne pas maîtriser l’information collectée à leur insu. Ainsi, même si la recherche vocale est reconnue en France, 42% des Français la jugent facilitant des actions du quotidien et encouragent son développement (41%), il semblerait qu’elle n’en soit qu’à ses débuts.

La recherche vocale et SEO

Même si en France la recherche vocale commence à prendre ses marques, dans les pays anglo-saxons sa praticité est déjà avérée. Un développement du « search » avec ses propres particularités et qui pose question. Car si à une époque les assistants vocaux ne proposaient que des fonctionnalités natives comme écrire un message ou mettre un réveil, aujourd’hui celui-ci permet d’effectuer de vraies recherches. L’entreprise Gartner, spécialiste dans le domaine technique, a déjà estimé qu’en 2020 la recherche vocale représentera 30% des recherches. Un marché florissant qui va remuer les recherches claviers.

En effet, les recherches vocales induisent plusieurs changements comme l’allongement des requêtes avec l’emploi de vraies phrases. Une utilisation qui va remplacer l’utilisation des mots-clés. Parallèlement, avec les nouvelles technologies, les recherches seront réalisées avec une meilleure orthographe.

Des pratiques qui s’accordent avec l’annonce de Google qui est de devenir un moteur de réponse avant d’être un moteur de recherche. L’objectif est donc de répondre à l’internaute plus vite et de proposer LA réponse. Et par définition, une seule réponse au lieu d’un classement sur 10 résultats. D’autant plus que Google veut associer les données qu’il possède sur les internautes, récoltées grâce à ses différents services (Gmail, YouTube, Google Map etc), pour personnaliser au maximum sa réponse.

Ainsi, même si de nos jours le fonctionnement de Google oblige le SEO à se focaliser sur les mots-clés, la recherche vocale est en passe de tout changer. Pour aller dans ce sens, les stratégies de SEO devront proposer du contenu qualitatif offrant de la plus-value. Ce contenu devra pouvoir répondre aux requêtes des utilisateurs, et donc, connaître sa cible avec précision deviendra indispensable. Cela se traduira par un trafic moins important mais de qualité. Par conséquent, le monde du SEO qui s’adapte chaque jour devra perpétuer son évolution pour s’harmoniser au mieux avec la métamorphose des moteurs de recherche, futur moteur de réponse.

diagnostic-expert-viseo

source des données : https://www.search-foresight.com/search-foresight-et-my-media-publient-une-etude-sur-la-recherche-vocale-et-les-assistants-vocaux/

Posté à 14 novembre 2018 dans Infographies, Le référencement en général

Partagez l'article

Camille Defois

A propos de Camille Defois

Après deux ans de Licence Information et Communication, puis 4 années à travailler pour la grande distribution, cette année est pour moi signe de reconversion. Et c’est au sein d’Expert Viséo que ma formation va s’effectuer.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il est possible d'obtenir un lien en Dofollow si votre commentaire apporte une réelle plus value à l'article, qu'il est en rapport avec le sujet d'origine et qu'il comporte plus de 30 mots.

Back to Top